27.8 C
Annecy
vendredi, mai 20, 2022

Couteau suisse : Comparatif des meilleurs de l’année

En grandissant, vous avez sûrement vu un certain nombre de films et de documentaires qui décrivaient les exploits de personnages intrépides et emblématiques qui s’aventuraient dans des milieux naturels hostiles, dépourvus d’outils sophistiqués ; ces êtres solitaires n’avaient pour la plupart qu’un canif ou un couteau à leur disposition.

Le souvenir le plus immédiat qui vient à l’esprit est certainement celui du personnage de fiction Rambo qui, vêtu de simples haillons et d’un couteau tape-à-l’œil, était capable de désherber, de couper du bois, de chasser, de piéger, de construire un abri, etc., ce qui est devenu son kit de survie le plus précieux.

Eh bien, vous n’êtes plus un enfant et comme vous sentez que le moment est venu de faire de la place pour votre prospection et de devenir une sorte de campeur, vous devez commencer à vous équiper.

Cependant, étant donné qu’il existe sur le marché des outils permettant de réaliser ces tâches, leur prolifération ces derniers temps peut générer des doutes au moment du choix.

Par conséquent, dans cette revue, nous allons faire une comparaison qui vous permettra de choisir correctement les meilleurs couteaux de survie et couteaux de poche.

Vous devez prendre en compte plusieurs aspects : le tranchant, le fait qu’il s’agisse d’une lame fixe ou pliante, sa longueur, l’acier et le matériau dont elles sont faites, leur manche, leur polyvalence, etc.
Ces caractéristiques étant assez étendues, nous ne mentionnerons que les plus pertinentes d’entre elles.

-Les lames à forte teneur en carbone sont souvent plus résistantes que l’acier inoxydable, mais elles sont plus sujettes à la corrosion.

-Les couteaux d’une longueur de 3,5 à 5 pouces conviennent aux tâches délicates, telles que la découpe d’encoches dans les piquets, la fabrication de collets et de collets, l’enlèvement des écailles des poissons, le tranchage de racines et de tubercules, mais ne conviennent pas aux grandes coupes et à la coupe de broussailles.

Il existe des couteaux à une lame et des couteaux pliants, chacune de ces catégories ayant un usage bien défini.

-On peut donc dire que le couteau de poche est un outil d’usage courant et général, très semblable aux anciens couteaux suisses, qui sont très polyvalents en ville, mais dont l’efficacité diminue considérablement dans un habitat totalement sauvage et dense.

En revanche, un couteau monobloc est parfaitement adapté à ces conditions.

En résumé, le choix du modèle dépend de votre budget, de votre approche et de vos besoins.

20/05/2022 à 16:18

Guide d’achat : Les meilleurs couteaux de poche de survie

Les caractéristiques les plus importantes qu’un bon couteau de survie doit avoir

1. la taille

La taille compte, certes, mais en matière de couteaux, le plus gros n’est pas toujours le meilleur. Si la scie est trop grande, vous sacrifiez la possibilité de l’utiliser efficacement pour des tâches plus précises.Best-survival-knives

D’autre part, une petite scie n’offrira pas des performances optimales pour les tâches plus rudimentaires telles que la découpe d’objets ou de bûches. Il ne vous permettra pas non plus de fendre du bois, ni de couper des branches et des arbres.

2. scie stationnaire

Une scie fixe est plus durable et plus fiable qu’une scie pliante. Oui, un appareil pliable est idéal pour les tâches quotidiennes, mais un appareil fixe me permet de faire face plus facilement aux situations de survie.

Une charnière, quelle qu’elle soit, est une faiblesse. Réduisez le risque d’endommager ou de perdre votre principale ressource de survie en choisissant une dague qui convient le mieux à l’autodéfense, aux entailles, aux coups et aux coupes rigoureuses.

3. Pleine soie

Non seulement le produit doit avoir une lame fixe, mais il doit également être à soie pleine. Cela indique que la scie et le manche sont fabriqués à partir d’une seule pièce de métal continue. Les poignées sont généralement fixées à la portion de poignée pour une prise en main plus confortable.

4. Extrémité pointue

Cela peut sembler évident, mais il existe de très nombreux « couteaux de survie » avec des pointes de coupe angulaires, rondes, percées ou plates. Malgré les arguments contraires, il y a de nombreuses raisons impérieuses pour lesquelles votre appareil devrait avoir un bout pointu.

La première est la légitime défense, que ce soit contre un homme ou un animal. Une unité qui n’a pas de pointe acérée compromet votre capacité à utiliser efficacement votre couteau comme une arme, surtout lorsqu’il s’agit de couper des vêtements épais ou de la fourrure.

5. Scie monolame avec colonne à base plate

Le produit ne doit pas avoir de double tranchant, car il n’est pas nécessaire pour la plupart des utilisations de survie, et au contraire, c’est un inconvénient.

6. Bouton solide

Le « pommeau » est la partie inférieure du manche du couteau, également appelée « queue ». J’utilise régulièrement le pommeau de mon couteau pour frapper ou marteler, bien que certaines unités soient conçues avec des trous ou des formes arrondies qui les rendent inadaptées au martelage.

7. Scie à métaux

La réponse la plus simple est de choisir un couteau avec des scies en acier au carbone, ou en acier inoxydable. La résistance, la dureté, la flexibilité et la capacité de la scie à prendre et à tenir un bord sont déterminées par le type de métal utilisé. Selon certains experts, le processus de trempe (traitement thermique) est encore plus important que le type de métal.

8. Conception de la scie

9. Bord droit ou partiellement dentelé

Étant donné qu’un couteau de survie peut être nécessaire pour effectuer des coupes nettes et glissantes, un choix raisonnable est d’avoir une scie partiellement dentelée.

10. Épine plate ou dentelée

Un couteau qui comprend un dos plat peut être frappé avec une baguette à fendre le bois, mais ne peut pas être utilisé comme une scie.

11. Longueur de la scie

Un couteau de bonne qualité, quelle que soit sa taille, dans la main, sera meilleur qu’un couteau oublié à la maison.

12. Épaisseur

Les scies plus fines seront meilleures pour le travail de sculpture et la création de pièges, tandis que les scies plus épaisses seront meilleures pour la coupe et le levier, mais beaucoup plus lourdes.

13. Trou pour lanière

Une lanière est la première étape pour éviter de perdre votre couteau en marchant dans les buissons, ou en montant et descendant des pentes raides, surtout si vous avez un fourreau de mauvaise qualité.

14. Un bon fourreau

Le fourreau ou la gaine doit maintenir le couteau en toute sécurité sans restreindre nos mouvements. Il doit permettre au porteur d’éviter de se couper ou de se blesser en marchant, en s’agenouillant ou en marchant. Il doit également empêcher le couteau de glisser, même en marchant de haut en bas.

Quelques conseils sur votre tente de camping !
Lire aussi :
Différents modèles de tentes existent Il existe différents modèles de tentes. Petite,…

Quels sont les différents types de couteaux ?

Lames de bottes

Ces unités sont des couteaux dentelés fixes qui se glissent généralement dans une botte. Ils peuvent également être placés à l’intérieur d’une ceinture ou sous la ceinture d’un pantalon. Ils ont généralement un double bord, et mesurent de 3 à 5 pouces de long.

Chasseurs de lapins et couteaux de survie

Que vous soyez à la chasse ou dans une situation de survie, ces unités peuvent peut-être vous sauver la vie. Ils sont généralement constitués de lames fines pour une meilleure performance de coupe.

Pour le combat

Les soldats, quel que soit leur grade, portent un couteau qui sert à la fois de couteau de combat et d’outil pour diverses activités.

Pliant

Elles sont idéales dans les cas où il n’est pas facile ou pratique de transporter une scie fixe. Elles peuvent être une excellente alternative, grâce à leur petite taille et à la facilité avec laquelle elles peuvent être rangées dans votre poche.

Militaire

Une dague militaire ne s’abîmera pas et ne subira aucun dommage mécanique, sans compter qu’elle n’a pas besoin d’accessoires supplémentaires pour fonctionner. C’est une excellente ressource comme attaque finale en combat.

Le style Rambo

Ce style de couteau a été popularisé par Sylvester Stallone dans le célèbre film « Rambo ». La pointe du couteau présente généralement une sorte de « scie » avec un manche percé.

Couteaux avec fourreaux

Ce type de produit est un outil essentiel pour la chasse dans la jungle, la pêche ou le camping. Il est doté de multiples fonctions utiles, qui nous aideront à faire face à toute situation insoupçonnée.

Tactiques

C’est une partie très importante de l’arsenal militaire. Il doit fonctionner comme un outil aussi bien que comme une arme. La qualité est une exigence fondamentale pour ces produits. Ils sont disponibles dans une variété de formes de bords, y compris les bords dentelés, les bords doubles, les bords droits et de nombreuses combinaisons des trois.

Style Tanto

Il s’agit d’un modèle assez ancien, fabriqué au Japon. Il se distingue des autres grâce à ses pointes fines, idéales pour couper et trancher, et assez robustes. Même en cas d’utilisation constante, il est très difficile d’endommager la pointe du couteau.

Avantages d’avoir un couteau à denture fixe

En plus d’être plus solide et plus durable, il est également plus facile et plus rapide à utiliser en cas de situation d’urgence. Il suffit de sortir le couteau de son étui, et vous êtes prêt à partir. Ils offrent également une utilisation supérieure dans le domaine tactique, et peuvent être utilisés pour couper, creuser, chasser et marteler.

Les dagues personnalisées sont plus chères

Je suis sûr qu’une dague personnalisée vaudra l’euro pour l’euro de sa valeur ; cependant, ceux d’entre nous, les mortels, qui ne possèdent pas une Lamborghini, une Ferrari ou une Rolex en or, doivent se contenter d’une option de marque pas si chère qui fonctionne parfaitement pour nos besoins extérieurs.

HeroCamper présente des toits de tente pour camions
Lire aussi :
Spécialisée dans la fabrication de mini caravanes pour routards, la société HeroCamper…

Des choses fascinantes que l’on peut faire avec un couteau de poche

Outils de fabrication

En utilisant une bonne dague, vous serez en mesure de fabriquer des outils ou des armes utiles dans une situation d’extrême urgence. Fabriquer une lance ou une arme à plusieurs pointes ne sera pas un problème si vous avez quelques bûches ou branches de bois à portée de main.

Traitement du bois

Avec ce produit, vous pouvez couper des morceaux de bois mort et faire des feux de camp, des cheminées ou des barbecues qui vous permettent de fournir un abri et de la nourriture au milieu de la jungle ; seulement avec un bon bord et une prise confortable.

Obtenir un feu

Si vous emportez une barre de fer, vous disposerez d’une source de flammes super chaudes qui ne tomberont jamais en panne de carburant et ne seront pas affectées par le temps.

Vous pourrez faire des recherches.

Avec un bon couteau, vous pouvez creuser dans le sol et obtenir des vers ou des asticots pour l’appât, ou faire un trou pour faire votre activité numéro deux, tout comme une fosse septique.

Frapper des objets

L’utilisation de la poignée de votre arme est très pratique lorsque vous avez besoin de marteler ou de frapper des animaux ou des personnes sans les couper sévèrement (c’est-à-dire, si vous n’avez pas le sang froid).

Fabrication d’étuis ou de fourreaux

Fabriquer son propre holster est en fait assez facile et peut être très efficace si cela est fait correctement.

Sauver les gens

Un couteau de bonne qualité vous permettra de briser une vitre de voiture, ou même de découper le métal fin d’une porte de véhicule. Il peut également être utilisé pour couper une ceinture de sécurité.

Équipement nécessaire pour les camping de moto
Sur le même sujet :
Le matériel essentiel qu’il ne faut pas oublier d’emmener pour son voyage…

Les moments où vous ne voulez pas utiliser un grand couteau

Combattre

Tous les grands et lourds couteaux sont lents à tourner, difficiles à changer de direction et pas plus tranchants qu’un modèle plus petit. De plus, vous ne voudriez pas que le criminel sorte le couteau de votre fourreau et l’utilise contre vous, n’est-ce pas ?

Pour la chasse

La taille, le contour et le poids disproportionnés des grands couteaux se combinent pour en faire un outil loin d’être idéal lorsque vous êtes à la chasse ou que vous dépouillez un animal.

Pour la fabrication de leviers

Ces produits sont conçus pour être solides dans une seule direction. Cette direction n’est pas latérale, donc je recommande de NE PAS faire levier avec elle.

Pour lancer ?

Vous avez peut-être vu dans certains films japonais des samouraïs lançant des couteaux et des lames sur leurs adversaires, mais cela ne se produit pas dans la vie réelle. Vous finirez par endommager ou perdre votre arme.

Marc Lafont
36 ans. Ma passion ? Trouver de bonnes idées et des astuces pour rendre le quotidien plus simple. Vous recherchez un site bourré d’infos et de conseils ? Vous l’avez trouvé ! Je vous propose de booster votre vie quotidienne !

Related Articles

- Advertisement -

DERNIERS Articles